Le cas American Apparel

American Apparel

Je crois que je vais poster mon premier coup de gueule.
Il y a quelques jours, en me baladant sur la blogosphère, je découvre chez Little Style Box que American Apparel vient de se faire alpaguer par les services de l’immigration américains pour faire travailler des immigrés clandestins. 1 500 travailleurs illégaux seraient concernés sur les 10 000 employés d’American Apparel, soit plus de 10% des effectifs.

Oui American Apparel, la marque qui se veut éthique. La marque qui fait faire des cauchemars à mon banquier. La marque qui ne délocalise pas et qui garantit à tous ses employés « une couverture sociale n’existant nul part ailleurs aux Etats-Unis« . C’est pas moi qui le dit c’est leur site.
Selon le Los Angeles Times, la compagnie se dit « très abattue à l’idée de se séparer d’un grand nombre de ses salariés qui ont contribué au succès de la compagnie« . Dov Charney, le patron d’American Apparel, a également assuré à ses ouvriers qu’une fois leurs papiers en règle, ils auront droit à « un traitement prioritaire » dans l’entreprise.

Alors discours sincère ou exploitation d’immigrés clandestin dans le but de maintenir une production à bas coûts?
Pour moi la question reste posée et j’avoue que je suis un peu plus réticente à continuer à acheter chez eux.
Même si j’ai beaucoup de mal à me résigner à boycotter cette marque qui était jusqu’à présent mon fournisseurs attitré pour toute la famille.
Et vous vous feriez quoi?

Partager ce post

18 Responses to “Le cas American Apparel”


  • bouhhh!! ce n’est pas la première fois que j’entends des nouvelles pareilles sur cette entreprise!! :(

  • J’ai un gros problème existentiel … pour 1 cas révélé, combien de cas ignorés ?
    Je suis prête à mettre le prix pour des « vêtements propres » mais les garanties sont tellement fragiles …
    Il est important de diffuser des situations comme celle ci … pour permettre aux consommacteurs de faire leur choix :)

  • tu as raison de le dénoncer, parce qu’en plus de tout, il le font payer leur soit-disant éthique!

  • Il faut savoir que la situation est un poil différent aux Etats Unis. Ils existent plusieurs millions de travailleurs dits clandestins parce que ne possédant pas la fameuse carte verte, c’est-à-dire le permis de travail. Mais là où la situation est extraordinaire (au sens propre du terme), c’est que ces gens ont une vie tout à fait normal : un toit, un crédit hypothécaire, un job et même payent des impôts. Ces gens-là contribuent à l’économie américaine. Certains d’entre eux vivent comme ça pendant des décennies. Les études ont d’ailleurs montré que l’économie du pays s’effondrerait si tous ces gens rentraient chez eux d’un coup. Apres l’immigration est une antenne à part de l’administration et chaque agent veut remplir son quotas. Alors, je ne sais pas quelle est exactement la situation de tes travailleurs en particuliers mais leur firme n’est pas forcement un monstre d’exploitation. Si elle les emploie correctement et leur donne effectivement une couverture sociale, ce qui est un luxe au Etats-Unis, elle les aide. Avoir une vie stable et un emploi reste le moyen le plus sur de voir sa situation se régulariser pour un clandestin.
    Evidement, je ne connais pas ta boite et je ne sais pas si elle est éthique ou non, mais simplement, parfois certains articles, surtout sur internet, aiment beaucoup mettre en avant le sensationnalisme d’une situation, plutôt que de l’éclairer.
    Je dirais donc, accorde leur bénéfice du doute ou bien fait une enquête approfondie sur les conditions de travaille de ces personnes. Si elles (les conditions) ne rentrent pas dans ton éthique, tu baques cette marque, il en a plein d’autres.

  • Si seulement c’était les seuls … :(

  • Pour avoir habité et travaillé aux USA, j’abonde dans le sens du mail de Celestia.
    Les médias crient facilement au Loup alors qu’il n’y a pas toujours lieu d’être.
    Je ne connais pas le fond du problème d’AmAp, mais il est fort possible qu’en effet, ces « clandestins » soient traités exactement comme tout autre travailleur = qu’ils aient une couverture sociale (et dieu sait combien c’est important là-bas…) et un salaire déclaré, qu’ils paient des impôts etc…
    Il ne faut pas tirer des conclusions trop hâtives sur la base de ce simple postulat, c’est peut-être très différent de ce qu’on peut imaginer quand on parle d’ateliers clandestins où les travailleurs travaillent de manière sous payée et dans des conditions déplorables. Ou pas, mais en tous cas, jusqu’à ce que leur culpabilité ait été démontrée, laissons-leur le bénéfice du doute !

  • Merci de transmettre cette info.
    Je pense que je leur écrirais en laissant le lien du message laissé sur ton blog.

  • j’ai boycotté mon suedois préféré par que même les casseroles sont chinoises…

  • Le sujet est sensible!je suis d’accord avec Célestia et Lorette, il n’est pas question dans de personnel exploité ou mal payé.ils n’ont peut etre pas de papier, mais où cela ne se passe pas comme ça??Même sous nos fenêtres à Paris des immigrés sans papier depuis ds années et travaillant, payant des impots comme tout citoyen.Mais pire je crois, certaine marque française genre Moulinex ou d’autres, qui paye à peine 900E leurs salariés de 15ans voire plus d’ancienneté.Si ça ce n’est pas de l’exploitation ça, alors qui allons nous boycotter… il y a le choix partout!!!!!On sait que si nous arretons de faire travailler les immigrés en Europe, l’economie s’effondrerait, et la crise que nous venons de traverser c’est rien du tout!!Ouvrons les yeux!!
    Dentellenoire: il faut faire la part des choses avec la Chine!!Ayant fait quelques tours làbas dans divers ateliers ( textile principalement) bcp travaille dans de bonnes conditions!!Mais si en Europe et en france, on ne laissait pas partir les entreprises…mais là encore c’est un autre débat!!
    C’est rare que je donne mon avis comme ça, mais le sujet est sensible et me touche.merci

  • Pouic > Moi aussi quand je l’ai appris. Mais apparemment ça n’a pas l’air d’être aussi déprimant que ça en a l’air. Regarde les autres coms.

    Bubbles & cream > Ah bon? Qu’as-tu entendu d’autre? Moi c’est la première fois.

    Tchoukinette > Entièrement d’accord avec toi.
    ça permet aussi de faire avancer le débat et d’être mieux informé. Regarde les commentaires suivant tout n’a pas l’air aussi triste qu’il n’y parait.

    Arouna > Ben je ne le dénonce pas vraiment en fait n’ayant pas toutes les informations.
    Je m’interroge.
    Et certains commentaires suivant m’ont bien éclairé.

    Celestia > Merci beaucoup pour ton com.
    Il m’éclaire et je pense qu’il va éclaire bon nombre d’entre nous.

    Eve > Non mais regarde les coms suivants.
    Ils m’ont bien éclairé sur la situation.

    Lorette > Merci pour toutes ces explications. C’est exactement ce que j’attendais de ce post, un partage d’informations sur le sujet.

    Nolwenn > Tu me diras s’ils t’ont répondu.

    Dentelle noire > Le problème c’est que du coup il faudrait boycotter beaucoup beaucoup de marque.
    Le problème c’est que certaines qui fabriquent en Chine sont quand même clean.
    Et qu’il est dur de faire le tri là-dedans.
    Mais vu les explications de certains commentaires American Apparel ne mériterait pas d’être boycotté (enfin c’est mon avis). Ce qui m’arrange bien je dois dire…

    Coco > Merci pour ton com qui tout comme celui de Celestia et Lorette nous aide à relativiser certaines situations.

  • Moi je suis du style warriors, pour ce genre de situation (si vérifiée) je n’y vais plus, j’ai donc boycotté pas mal de choses, les fringues fabriquées en Chine, celles qui vendent de la fourrure… et je passe pour une grosse ch… reloue auprès de mon entourage, mais j’assume ;)

  • Et bien je sais pas pour toi mais de mon côté AA et moi on va en resté là… je vais pas brûler ce que j’ai pour autant mais ça écoeure!!
    bizZZ

  • Ben en fait si tu regardes les autres commentaires, tu verras que ce n’est pas aussi mauvais qu’il n’en paraît.
    Le système américain diffère du français.

  • Bon je sais j’arrive apres la pluie, mais je voulais quand meme donner mon avis. Je suis hallucinée de lire que les immigrés clandestins aux US ont une vie tout à fait « normale »… Et oh les filles vous venez de quelle planète là. Si il est vrai qu’un clandestin peut avoir un compte bancaire et des prêts bancaires (grâce à ces voyous de Bank of America, seule banque aux US qui ne demande pas le justificatif du social security number) il n’en demeure pas moins que
    - petit 1 il n’a pas une vie « normale » lui et sa famille vit toujours dans l’angoisse d’un control d’identité, du jour au lendemain ou peut finir en prison ou déporté…
    - petit deux si vraiment vraiment il a exactement les mêmes avantages (couverture sociale, salaire) qu’un employé légal, il n’en demeure pas moins qu’il n’a aucun status légal au sein de l’entreprise, qu’il peut se faire renvoyer du jour au lendemain et qu’il n’a absolument aucuns moyens de se défendre et peut donc être exploité sans avoir un mot a dire si il veut conserver son emploi
    - petit trois, si il est vrai qu’il paye des taxes, il en paye souvent plus qu’il ne devrait mais ne demande jamais à être remboursé afin d’éviter un control éventuel…
    - petit quatre, si vraiment son employeur était clean il ferait en sorte de le légaliser…
    Il faut pas se leurrer, une entreprise qui emploie des clandestins ne le fait pas à des fin humanitaire, mais simplement parceque économiquement elle y gagne. Cela me choque d’autant plus qu’il s’agit d’une entreprise qui se revendique éthique (si l’info se revele exacte). Alors si vraiment c’est le cas, qu’elle ait employé des clandestins en connaissance de cause, elle est a boycotter…

  • BONJOUR ,
    J’ARRIVE POUR MA PART CARRÉMENT APRÈS L’ORAGE MAIS MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS .
    JE SUIS POUR MA PART DÉSOLÉE DU SYSTÈME ET SURTOUT RÉVOLTÉE.
    A LA QUESTION ‘ET VOUS VOUS FERIEZ QUOI?’
    JE VOUS RÉPONDS : CHANGEZ DE CRÈMERIE.
    ACHETEZ MIEUX MAIS MOINS QUITTE A TROUVER DES CHOSES QUI SE PASSENT A TOUTES LES GENERATIONS .MOI MEME J AI UN ADORABLE BB DE 3 ANS QUI PORTE DE VIEUX T SHIRTS BASICS QUE J AI RELOOKE ROCK AND ROLL BREF .LE TRUC EST L ASSEMBLAGE ET EVITER CES MARQUES QUI FINALLEMENT N APPARTIENNENT QU A UN MEME HOMME …
    LE TOUT EST DE LE SAVOIR …
    POUR MA PART J AI BIEN EVOLUE. JE SUIS CREATRICE NON LOIN DE CHEZ VOUS ET UN JOUR J EN AI EU MARRE POUR REVENIR AUX SOURCES ET FAIRE BOSSER LES GENS DU COIN. OUI C EST ETHIQUE .
    OUI PASSEZ VISITER MON VILLAGE CAR JE SUIS SURE QUE COMME BEAUCOUP DE MES COPS DE LA COTE BASQUE VOUS NE CONNAISSEZ MEME PAS MON VILLAGE , QUI POURTANT EST A UNE HEURE DE CHEZ VOUS .
    J HABITAIS MONTMARTRE AVANT ET MA FAMILLE MATERNELE EST PARIS PARIS MAIS OUF MES GRANDS PARENTS PATERNELS SONT DU 64 … ET MERCI A EUX CAR JE REDONNE UN SENS A MA VIE CERTES AVEC BEAUCOUP DE COURAGE POUR ETRE FIDELE A MON ETHIQUE…CAR VOUS SAVEZ AU DEBUT C EST TRES DIFFICILE …A CAUSE DES GROUPES TEXTILES COMME AA!!!
    MAIS BON IL FAUT RESISTER ET A VOTRE FACON CHANGER VOTRE MODE DE VIE SANS POUR AUTANT ETRE BABA COOL.
    OUI, J AIME LA TENDANCE
    NON JE NE VEUX ETRE PARTIE PRENANTE DANS UN SYSTEME COMME CELUI LA
    OUI JE VEUX CONTRIBUER A MON NIVEAU ET A UNE PETITE ECHELLE , AU DEVELOPPEMENT DES MARQUES FRANCAISES OU EUROPENNES QUI ONT LE MERITE D EXISTER
    OUI JE TENDS VERS UNE NOUVELLE VIE

    AUSSI MERCI D ETRE TOMBEE SUR CE FORUM EN RETARD CERTES MAIS OUI J AI TROUVE LA VESPA POUR MON FILS ET EN PLUS C EST CELLE QUE VOUS PRÉFÉRER.
    J ESPERE UN JOUR VOUS RENCONTRER SINON PASSEZ DANS MON PETIT HAVRE DE PAIX , JE SERAI HEUREUSE DE POURSUIVRE CETTE CONVERSATION
    BON WEEK END
    PS MAE EST MAGNIFIQUE

  • « si vraiment son employeur était clean il ferait en sorte de le légaliser » moui bien sûr tout le monde sait qu’une régularisation ne dépend que de l’employeur!
    « si vraiment vraiment il a exactement les mêmes avantages (couverture sociale, salaire) qu’un employé légal, il n’en demeure pas moins qu’il n’a aucun status légal au sein de l’entreprise, qu’il peut se faire renvoyer du jour au lendemain et qu’il n’a absolument aucuns moyens de se défendre et peut donc être exploité sans avoir un mot a dire si il veut conserver son emploi » certes, il peut plus facilement se faire exploiter. ce qui ne veut pas dire qu’il l’est. en attendant, il est souvent venu dans le pays pour gagner de l’argent et pour l’envoyer dans son pays d’origine, donc il est venu pour travailler, tout en connaissant ces risques (il ne faut pas infantiliser les sans papiers…), donc c’est un peu hypocrite de crier au scandale devant les entreprises qui emploie des sans-papiers, alors que s’ils ne le faisaient pas les sans-papiers n’auraient juste pas de travail (sans pouvoir toucher le chômage bien évidemment). il vaut mieux s’en prendre aux états qui continuent à régulariser au compte-goutte parce qu’ils savent que l’économie du pays dépend du travail sous payé des sans papiers!

  • Je suis de l’avis de Bergere, je pense qu’on aura beau dire, il y a un gros intéret économique derrière et j’aurais tendance à boycotter..Quant aux made in China, je ne pense pas que la majorité des personnes travaillant dans des ateliers travaillent dans des bonnes conditions mais en ce qui me concerne, je ne suis peut-être pas objective, je suis dans l’artisanat, je fais du fait-main et je peux vous dire que le made in China nous fait du mal mais c’est un autre débat. Je pense qu’il est difficile de consommer qu’en fonction de sa conscience mais que c’est important de le faire quand on en a la possibilité et qu’on a des informations telles que celles-ci.

Leave a Reply